Otavalo, voilà un petit village comme je les aime !

Publié le par JBeaulieu

Otavalo, Équateur

 

À environ 45 minutes d'Ibarra, Otavalo est un village qui, tout en accueillant beaucoup de touristes, sait demeurer propre avec ses rues aux multiples restos/bars/hôtels. Très animé le jour, le soir, cependant, du moins durant la semaine, c'est plutôt tranquille.

Situé au pied du volcan Imbabura, au sommet souvent recouvert de nuages et aux pentes vertes découpées en parcelles de terres cultivées, c'est un village qu'on vient visiter pour son marché.

Otavalo, tierra mía.
Photo de Marcelo Jaramillo Cisneros sur Flickr


Mais ce qui est le plus intéressant, c'est la présence très fortement majoritaire des indiens aux costumes tous plus jolis les uns que les autres : les femmes avec leurs coiffes noires et le cou caché par un collier doré monté sur plusieurs rangées, leur blouses de dentelles très colorées, leurs jupes foncées et leurs fines sandales; les hommes, quant a eux, portent aussi le même genre de sandales que les femmes, un pantalon blanc au trois quart du genou et une blouse blanche, recouverte d'un poncho réversible plutôt foncé, et les cheveux longs ramenés en queue de cheval.

Otavalo
Photo de Missbee Missbee sur Flickr
 

Otavalo
Photo de Paul Cookson sur Flickr


Chaque samedi, en effet, les villageois des alentours descendent à Otavalo pour y vendre leurs produits : artisanat, nourriture, animaux et tout autre produit utile à la vie de tous les jours. Tous les parcs de la ville et les rues adjacentes sont alors occupés par les étals. Même durant la semaine, chaque matin, et ce jusque vers 18h00, la Place des Ponchos se transforme en vaste marché artisanal.

Otavalo
Photo de Missbee Missbee sur Flickr
 

Otavalo
Photo de Julia Rubinic sur Flickr


Autour d'Otavalo, il est possible d'aller visiter d'autres villages avec leurs traits caractéristiques : San Pablo avec son lac au pied du volcan, Cotacachi avec son artisanat axé sur le travail du cuir, pour ne nommer que ceux-là.

Laguna San Pablo
Laguna de San Pablo - Otavalo.
Photo de Marcelo Jaramillo Cisneros sur Flickr
 

Cotacachi
Callejeando en Cotacachi, Ecuador
Photo de Marcelo Jaramillo Cisneros sur Flickr
 

Belts, Cotacachi
Photo de Nisudapi sur Flickr
 

Mais ayant trouvé ce que je voulais acheter, je n'atttendrai pas samedi l'arrivée de la horde des touristes, venus visiter le marché d'Otavalo. Je préfère plutôt me rendre à Quito pour la fin de semaine.

Je pars donc dans une heure.

 

Publié dans CARNETS ÉQUATEUR

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article