Sucre (1) ... Les plaisirs de découvrir une autre belle ville coloniale

Publié le par JBeaulieu

Sucre, Bolivie

 

Ma prochaine destination, Sucre, une ville que l'on dit fantastique. Je verrai bien.
 

  • Sur la route entre Potosi et Sucre
     

Betanzos
betanzos desde arriba
Photo de Dani Moraga sur Flickr

bolivia
Photo de Fiona Dodsworth sur Flickr

mercado-betanzos-bolivia
Photo de Sofocles sur Flickr

Children of Betanzos
Photo de News Agency sur Flickr
 

  • Dans la ville coloniale de  Sucre


Quel plaisir que de se retrouver de nouveau dans une superbe ville coloniale aux toits de tuiles orangées comme je les aime, mais en plus “capitale” que Potosí, et avec un climat des plus intéressants, car la ville ne se trouve qu’à 2800 mètres d’altitude, ce qui permet plus de verdure, des champs plus verts, et des soirées plus clémentes, un peu comme nos soirées fraîches de l’été. Et entourée de 6 collines, Sucre étant elle-même bâtie sur une septième colline, le centre de la ville se trouvant au sommet de la colline, donc pas de pentes, que du plat.

 

Sucre
Sucre
Photo de Roman Korzh sur Flickr
 

Bolivia. Sucre
Photo de Cesar Catalan sur Flickr
 

Bolivia-Sucre
Bolivia-Sucre
Photos de Donatella Venturi sur Flickr

​​​​​​Le plaisir de flâner dans ces rues aux façades ouvertes sur des cours intérieures pour découvrir tout au long du parcours de jolis édifices religieux et civils, à l’architecture espagnole, avec beaucoup de tours, et, à leur sommet, des dômes de diverses formes, pyramidales, circulaires ou rectangulaires.

La Cathédrale de SucreSucre's cathedral.
Sucre's Cathedral
Photo de Nicole Courneya sur Flickr


Iglesia La Merced
Iglesia La Merced
Photo de John McCabe sur Flickr


Sur le toit du Convento de San Felipe Neri
Rooftop, Iglesia de San Felipe Neri, Sucre, Bolivia
Photo de Sue Fleckney sur Flickr
 

Iglesia de la Recoleta et son Mirador
La Recoleta
Photo de Cédric Charest sur Flickr

Casa de la Libertad
La Casa de Libertad
Photo de Hannes Rada sur Flickr

Sucre Casa de la Libertad 2, Bolivia
Sucre Casa de la Libertad Courtyard, Bolivia
Photo de Richard Silver sur Flickr
 

Casa de la Libertad (House of Liberty)
Photo de Paul Hagon sur Flickr

La Cour suprême
20170805_Bolivia_1195 crop Sucre sRGB
Photo de Dan Lundberg sur Flickr

 

​​​​​​Même le cimetière de la ville, véritable petite cité des morts (considéré comme l’un des plus beaux de l’Amérique du Sud)... Le plaisir d’y déambuler dans ses allées bordées d’arbres bien verts et d’y découvrir ses mausolées pour familles riches, ses nombreux murs de cases familiales plus grandes que celles qui contiennent nos urnes funéraires, probablement pour familles moyennes, et sa section pour familles moins aisées avec ses petites maisons décorées de fleurs et qu’on retrouve le long des chemins où il y a eu morts d’hommes. Et ses nombreux bancs qui jalonnent les diverses allées pour s’y reposer ou simplement pour y réfléchir sur la vie et la mort.
 

Cementario General mausoleum
Cementario General
Cementario General monument
Photos de Lotus Johnson sur Flickr


​​​​Fatigué de marcher ? ... Le plaisir de s’asseoir dans un des nombreux parcs de la ville à regarder les gens qui défilent vers le lieu de leurs affaires ou s’arrêtent pour jaser un brin entre eux, les nombreux jeunes “qui se bécotent sur les bancs publics, bancs publics, bancs publics...”, les étudiants qui révisent leurs notes de cours avant de se rendre à leur école ou université, les autres qui sortent de cours et qui se sont donné rendez-vous et qui se saluent soit en se donnant simplement la main, ou soit encore en faisant un jeu de mains et de poings et de croisage de doigts comme le fait, en guise de salut, une certaine culture ado chez nous , ou aussi, chez certains, en se donnant la bise sur la joue, et ce, même entre jeunes hommes. Mais je ne connais pas le sens exact de ces divers rituels.

Plaza de 25 de Mayo
Bolivia - Sucre
Photo de jmblum sur Flickr

Plaza del 25 de Mayo
Photo de Daniel sur Flickr
 

Parque Bolivar
Park Bolivar
Photo de Daniel sur Flickr


Ou encore, le plaisir de prendre un bus au hasard et de se rendre au bout de la ligne pour découvrir d’autres quartiers de la ville, ou encore aller déjeuner ou luncher dans un petit village colonial près de Sucre, comme Yotala, et y rencontrer deux étudiants du Québec que je reconnais à leur accent, tous deux venant de Québec, le jeune homme étudiant à l’Université de Chicoutimi en plein-air, la jeune femme, à l’Université de Rimouski en éducation préscolaire et scolaire.


Yotala
Yotala, Bolivia
Photos de Jose Luis sur Flickr

The little picturesque town of Yotala
The street of Doña Jacunda's house - serving the best chicha in town!
The main square
Photos de Jennifer White sur Flickr
 

Et le plaisir d’y prendre une bonne bière en mangeant un “Saice”(je ne sais pas si c’est l’orthographe correct), un plat de boeuf en petits-petits morceaux (ce qui fait que c’est la première fois que je mange du boeuf jusqu’au bout, les autres fois, le boeuf étant plutôt difficile à mastiquer !) dans une sauce tomatée, et servi avec riz, patates et salade. Super bon ! Le tout accompagné, en fonds sonore, d’une musique bolivienne des plus entraînantes, de deux petits poussins se courant après dans le resto et cherchant des miettes par terre, de la visite d’un chien avec des rubans aux pattes, au cou et aux oreilles, et les jeux de trois petits enfants assis par terre à l’entrée du resto.
 

Authenica Cerveza (Beer) - Sucre, Bolivia
Photo de John Meckley sur Flickr
 

Le plaisir enfin de contempler tous ces gens de Sucre vaquant à leurs occupations quotidiennes.

Bolivia. Sucre
Photo de Cesar Catalan sur Flickr
 

Bolivia-Sucre
Bolivia-Sucre
Bolivia-Sucre
Photo de Donatella Venturi sur Flickr
 

Happy Women's day
Photo de sandeepanchetan.com sur Flickr

Bolivia - Sucre
Photo de jmblum sur Flickr

 

​​​​​​Vous avez sans doute compris que Sucre m’a tombé dans l’oeil et dans le coeur et qu’elle a surpassé Potosi dans mon palmarès des ville boliviennes. Et c’est ici que je ferai un arrêt plus long que prévu, histoire de respirer un peu.

Publié dans CARNETS BOLIVIE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article