Temuco ... Un temps pour l'histoire et des changements au programme

Publié le par JacquesB de Temuco (Ch) à 16:27

Mise à jour en janvier 2022
 

Temuco, Chili (De Concepcion : 287 kms)
27 - 29 novembre 2005

 

  • Des changements au programme
     

Hier j'avais l'intention de vous situer un peu quant à l'histoire du Chili, Temuco s'y prêtant fort bien. Mais ce matin, je suis allé prendre des informations sur la croisière entre Puerto Montt et la Lagune San Rafael et celle entre Puerto Montt et Puerto Natales, deux croisières que je comptais faire.

Les places étant fort limitées, j'ai dû penser vite, et planifier davantage les semaines à venir. Pour mettre toutes les hypothèses en ordre dans ma tête, j'ai marché dans la montagne au nord de Temuco, au Cerro Nielol, le lieu où les Mapuche ont rendu les armes en 1881 pour permettre de fonder la ville (on revient à l'histoire!!!). On y trouve  le Monument National dédié aux Mapuche.

Temuco (2)

Cette marche avec ses haltes pour regarder de haut Temuco et les montagnes au loin (Ah! que j'ai hâte d'y être!!!), m'a permis de prendre certaines décisions qu'il m'a fallu confirmer avec l'agence de voyage.

Temuco (1)

La croisière vers la Laguna San Rafael se fera donc du 17 au 20 décembre, avec une fête de Noël à Coyhaique ou à Chili Chico plus au Sud.

Quant à celle de Puerto Montt à Puerto Natales, elle se fera du 2 au 5 janvier 2006. Mon trajet a aussi été remanié quelque peu de façon à faire trois traversées des Andes au lieu de deux.

  • Un peu d'histoire sur le Chili

Passons maintenant à l'histoire du Chili. Une vue très schématique pour se situer davantage dans le temps.

Le monument photographié dans ce blogue se trouve à la Plaza de Armas de Temuco, et il représente fort bien les protagonistes de l'histoire du Chili : ses premiers habitants, les soldats espagnols, les soldats révolutionnaires et les paysans.

Et la femme...celle qui a permis tout ce métissage des populations. Ça c'est mon interprétation.

Les premiers habitants

Temuco (3)

  • les traces les plus lointaines retrouvées à Monte Verde près de Puerto Montt datent d'environ 14 880 av. JC.
     
  • à l'arrivée des conquistadors espagnols, deux groupes se démarquaient : au nord du Chili, dans le désert d'Atacama, les Aymara, soumis aux règles Incas, et au sud du Chili, dans les terres fertiles de la vallée centrale aux alentours de Temuco, les Mapuche, insoumis à toutes formes de contrôles extérieurs.
     
  • Au recensement de 2002, il ne restait que 20 000 Aymara et 900 000 Mapuche (mapu : terre et che : peuple).
     

 

 

La conquête espagnole (1494 - 1808)

Temuco (4)

  • 1494 : Traité papal de Tordesillos qui ratifie le partage du territoire : toutes les terres à l'ouest du Brésil sont espagnoles;
     
  • milieu du 16ème siècle : la Floride, Mexico et les villes sud-américaines de Lima, Santiago, Asuncion et La Paz sont espagnoles;
     
  • 1540 : De Lima, Pizarro envoie Pedro Valdivia pour conquérir le Chili. Il y fondera une série de villes après de durs combats contre les Mapuche : Santiago, Concepcion, Valdivia et Villarica. En plus des guerres, 95 % de la population Mapuche va disparaître à cause des épidémies. Valdivia mourra lors de la guerre de Tucapel en 1553 contre les Mapuche. Il est considéré aujourd'hui comme le fondateur du Chili.

Les luttes pour l'indépendance (1818...)

 

Temuco (5)

À partir de 1808, les mouvements d'indépendance en Amérique latine vont faire tache d'huile, les espagnols étant nés en Amérique ayant développé une identité bien à eux, mais surtout étant frustrés par les règles établies par la mère patrie, surtout au niveau du commerce.

Cette vague commencera au Venezuela avec Bolivar et descendra peu à peu vers le sud.

Vers 1820, Jose de San Martin traverse les Andes à partir de l'Argentine et libère le Chili de l'Empire espagnol.

Il y nomme Bernardo O'Higgins pour gouverner la nouvelle nation. Il gouvernera pendant cinq ans seulement. Ses nombreuses réformes politiques, sociales, religieuses et éducatives vont lui faire beaucoup d'ennemis. Il doit, sous les pressions des marchands, démissionnent en 1823 et s'exiler au Pérou où il mourra en 1842. Il est considéré aujourd'hui comme le fondateur de la République chilienne.

Le nord actuel du Chili est devenu chilien après une guerre de cinq ans (1879-1884) contre le Pérou et la Bolivie.

Et en 1881, un traité fut signé avec les Mapuche, dans le Sud.

Le Chili était maintenant prêt à développer son propre modèle de développement.
 

  • Une excursion au village Mapuche de Chol Chol
     

J'ai profité de mon séjour à Tumoco pour me rendre en bus au Village Mapuche de Chol Chol où l'on peut visiter des maisons traditionnelles. 

Temuco-chol chol (6)
Temuco-chol chol (7)
Temuco-chol chol (8)

Et avant de revenir à Temuco, je me suis arrêté dans un petit resto pour y boire une bière.

Temuco-chol chol (9)
 

Publié dans Chili, CARNETS CHILI

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article