Buenos Aires (2) ... Vivre à la manière argentine !

Publié le par JacquesB de Buenos Aires (Ar) à 17:15

Mise à jour en février 2022
 

Buenos Aires, Argentine (De Rosario : 299 kms
09 - 17 mars 2006



Enfin à Buenos Aires sans avoir à magasiner... seulement marcher et découvrir les multiples quartiers de cette superbe ville, chacun de ces quartiers ayant son caractère propre.

Je retrouve ainsi, après plusieurs années, le même feeling que j'avais quand je sillonnais les rues des quartiers de Paris.

Des édifices à l'architecture monumentale et des plus variée, des parcs où les citadins viennent se prélasser, des petites ruelles qui débouchent sur de grandes avenues, des petits bistros et grands restos et leurs terrasses, des étalages de fruits devant de petites épiceries, des odeurs de pain en train de cuire devant les "panaderia", des monuments qui racontent l'histoire du pays et, aussi, du quartier, des activités publiques reflétant l'implication des gens des quartiers et leur fierté d'y vivre.

En somme, je sens en Buenos Aires un doux parfum d'Europe, et plus précisément, parisien.

Deux capitales qui m'enchantent.

Avant de vous montrer dans mes prochains articles mes premières impressions sur les quartiers les plus fréquentés de Buenos Aires, je veux vous parler de mon initiation à la vie quotidienne à la manière argentine.

Voici donc en gros, une journée en Argentine, vue sous l'angle des activités et du temps qui coule. Elle ressemble beaucoup, d'après mon souvenir, au rythme de la vie en Espagne :

  • petit déjeuner avant le travail, avec eau minérale, café, pain ou croissant;
     

Une Panaderia pour commencer la journéebuying churros and alfajores at a panaderia
Photo de Lindsey.pop sur Flickr

Buenos Aires - Monserrat: Café Tortoni - Café con leche y medialunas
Photo de Wally Gobetz sur Flickr

  • jusqu'à environ 13h00, on vaque à ses occupations : travail, magasinage ou promenades dans les parcs;
  • de 13h00 à environ 16h00, le lunch, puis la sieste : alors tout s'arrête, ou presque;
  • de 16h00 jusqu'à 20h30, les rues et les parcs se remettent à vivre;
  • vient alors le "dîner" (souper);
  • et la soirée se termine pour les uns vers les 11h30, et, pour les autres, surtout les jeunes, commence alors la nuit de bars / discothèques : de 12h30 jusqu'aux petites heurs du matin, vers les 5h30-6h00.

Je dois reconnaître que, jusqu'à présent, j'ai eu beaucoup de difficulté à m'adapter à ce rythme de vie : je me suis souvent retrouvé déphasé.

J'arrive avant que les restos soient prêts pour le souper, ou bien encore, quand vient le temps d'aller dans les bars, moi qui aime bien la nuit et la vie de bar, j'ai déjà mon quota d'alcool et mon corps est plus disposé au sommeil qu'aux sorties nocturnes.

Un exemple tout récent : hier soir, il était 20h30 et je venais de terminer une première ébauche de ce texte. J'avais identifié le resto où j'irais mangé. J'y arrive... et nous sommes à peine une dizaine de personnes, des touristes étrangers bien sûr. Une heure plus tard, le resto était occupé à pleine capacité : sûrement près de 150-200 personnes !!!

Je rentre à l'hôtel vers 11h30 pour une "sieste" d'une heure avant de ressortir dans un des bars, noté par Lonely Planet, et situé tout près de mon hôtel, car j'avais l'intention de suivre mon cours 101 sur un aspect de la vie des jeunes argentins : leur vie nocturne en discothèque. Mais je me réveille à 2h30... et, sans hésiter, je me retourne pour continuer ma nuit. Une question d'âge sans doute !!! 

Mais hier soir, le "vieux" s'est retrouvé avec d'autres jeunes voyageurs dans une des discothèques "techno" de la ville. L'occasion m'avait été offerte...alors j'ai succombé.

Pas une grande différence avec nos discothèques : une file de monde qui attend pour entrer, et à l'intérieur, une immense piste de danse bondée de jeunes qui s'expriment au son de la musique choisie par un DJ qui anime la foule de temps en temps.

Et tout autour de la piste, sur deux planchers, des gens qui regardent les danseurs tout en laissant leur corps suivre le rythme et en sirotant une bonne bière...et j'étais l'un de ceux-là.


Mon cours 101 sur les partys argentins
+160 #MUDANZA @ CLUB DORADO - 27 MAR 2012+160 #MUDANZA @ CLUB DORADO - 03 ABR 2012
Photos de +160 Buenos Aires sur Flickr


Je suis rentré avec trois autres pensionnaires de l'hôtel vers 5h30...mais le soleil n'était pas encore levé...actuellement il se lève vers 7h00.

C'était trop me demander que d'attendre son lever ! Je suis donc renté à l'hôtel pour récupérer de cette nuit mouvementée ... Vous savez...l'âge !

À suivre... 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article