Route 40 (3) ... Des imprévus sur la route entre El Chalten et Bariloche

Publié le par JacquesB de Bariloche (Ar) à 13:39

Mise à jour en février  2022


Perito Moreno, Argentine (De El Chalten : 625 kms)
07 février 2006

Bariloche, Argentine (De Perito Moreno : 799 kms)
08 - 11 février 2006

 

2. Rt 40-P. Morino (194)

 

Ma prochaine destination, c'est un retour à Bariloche, un retour que je m'étais promis de faire dans ma remontée de la Terre de Feu jusqu'à Buenos Aires.

Deux jours seront nécessaires pour effectuer en bus ces quelques 1 400 kilomètres entre El Chalten et Bariloche dans la pampa argentine. Je m'arrêterai pour une nuit dans la ville de Perito Moreno.

 

  • De El Chalten jusqu'à la jonction avec la Route 40


En quittant El Chalten par la Route 23, on a des vues magnifiques sur les deux sites majeurs de la ville, le Cerro Fitzroy et le Cerro Torre, et on longe un beau lac, le lac Viedma.


Autres points de vue sur le Fitzroy, le Cerro Torre
et la pampa argentine
​​​​​​​1. Chalten-Rt 40 (1)
1. Chalten-Rt 40 (2)
1. Chalten-Rt 40 (3) 1. Chalten-Rt 40 (4)1. Chalten-Rt 40 (5) 1. Chalten-Rt 40 (6)1. Chalten-Rt 40 (7) 1. Chalten-Rt 40 (8) 1. Chalten-Rt 40 (9)
 1. Chalten-Rt 40 (10) 1. Chalten-Rt 40 (11) 1. Chalten-Rt 40 (12)

Le lac Viedma
1. Chalten-Rt 40 (13) 1. Chalten-Rt 40 (14)
 

  • Dur, dur de rouler sur la Route 40 jusqu'à Perito Moreno

 

La première partie du trajet de la Route 40, jusqu'à la ville de Perito Moreno, est la plus éprouvante, car près de 90 % de la route est non pavée.

Ces premiers 600 kilomètres étaient supposés prendre une douzaine d'heures.

En fait ça nous en a pris 20 : de 8h30, le 7 février à 4h30, le 8 février au matin.

Ayant plu durant la nuit, la route et les champs étaient gorgées d'eau. Le sol argileux ne permettant pas à la pluie de s'introduire plus profondément était donc devenu une immense champ de boue, avec des conséquences pour la conduite automobile, une conduite qui ressemblait beaucoup à notre conduite d'hiver quand le sol est fortement enneigé : dérapages et enlisements !
 

​​​​​​​2. Rt 40-P. Morino (191)

Ce fut d'abord notre propre bus qui, voulant contourner un camion qui s'était embourbé, s'est embourbé à son tour... Il nous a donc fallu sortir du bus, patauger dans la boue, puis pousser le bus de façon le sortir de l'ornière dans le quel il était pris.

Imprévu 1
 2. Rt 40-P. Morino (192)
2. Rt 40-P. Morino (195)
2. Rt 40-P. Morino (196) 2. Rt 40-P. Morino (193) 2. Rt 40-P. Morino (194) 2. Rt 40-P. Morino (197) 2. Rt 40-P. Morino (198) 2. Rt 40-P. Morino (199)


À peine quelques kilomètres plus loin, c'est deux autres bus ont pris le champ et qui bloquent complètement la route. Ça devait faire quelques temps déjà, car un tracteur est arrivé de je ne sais où, car il faut se rappeler qu'on est au milieu de nulle part, pour les ramener sur la route.
 
Imprévu 2
2. Rt 40-P. Morino (200) 2. Rt 40-P. Morino (201) 2. Rt 40-P. Morino (202) 2. Rt 40-P. Morino (203) 2. Rt 40-P. Morino (204)

 


Et comme si ce n'était pas assez, à quelques kilomètres, c'est une camionnette louée par une dizaine de jeunes israéliens qui s'est renversée sur le côté de la route, faisant quelques blessés légers.

On les prend donc à bord de notre bus pour aller à la rencontre de l'ambulance qui a été appelée et ramener les autres à Perito Moreno.
 
Imprévu 3
2. Rt 40-P. Morino (205)

Retour au calme
2. Rt 40-P. Morino (206)
 
  • De Perito Moreno à Bariloche

 

Après à peine trois heures de sommeil à Perito Moreno, nous repartons pour un autre 800 kilomètres, mais cette fois, c'est dans dans un mini-bus que nous nous déplaçons.
 
Cette partie du trajet est beaucoup plus calme.
 
Rien de spécial sauf une crevaison au début de la journée. Il faut dire que la route est en beaucoup meilleure condition, au moins 70 % étant pavé. D'où la durée surprenante de ce trajet : à peine douze heures !
 
Sur la route entre Perito Moreno, on traverse deux villes que je visiterai sur ma route entre Bariloche et Puerto Madryn, sur la Côte Atlantique.
 
 
3. Rt 40-Perito Moreno-Bariloche (3)
 
Un nouvel imprévu
3. Rt 40-Perito Moreno-Bariloche (1) 3. Rt 40-Perito Moreno-Bariloche (2) 3. Rt 40-Perito Moreno-Bariloche (4)
 
Un arrêt dans un petit resto pour le lunch 3. Rt 40-Perito Moreno-Bariloche (5) 3. Rt 40-Perito Moreno-Bariloche (6)

En arrivant à Bariloche
3. Rt 40-Perito Moreno-Bariloche (7)
 

Je terminerai donc ici, à Bariloche, mon premier trois mois de voyage dans le Sud du Sud des Amériques.
 
À partir de dimanche, je me dirigerai vers la Côte Atlantique, à Puerto Madryn et la Péninsule de Valdès, puis, je remonterai vers Buenos Aires et le nord de l'Argentine. Sans oublier l'Uruguay et le Paraguay.

Enfin le soleil et la mer... finies les températures incertaines avec pluie, du moins je l'espère !

J'ai bien hâte !
 

Publié dans CARNETS ARGENTINE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
R
très belles photos, merci pour le voyages.amitiés
Répondre
J
<br /> Je te remercie aussi pour ces bons mots, Rastaluca.<br /> <br /> Au plaisir de te lire à nouveau.<br /> <br /> Jacques<br /> <br /> <br />