Québec (6) ... Leonard Cohen, un grand Québécois anglophone

Publié le par JacquesB de Jonquière (Québec) à 12:30

Article écrit en novembre 2012
et mis à jour les 14 novembre 2016 - 30 décembre 2017 et 13 avril 2021

 

Jonquière, Québec
13 avril 2021

 

Après quelques jours de digestion du fabuleux spectacle que nous a offert Leonard Cohen au Colisée de Québec en novembre 2012, je n'ai pu m'empêcher de me promener dans son vaste répertoire présent sur Youtube. 

Et, hier soir, après la ré-écoute de son spectacle de 2009 à Londres, je n'ai pu m'empêcher de partager à nouveau avec vous la magie des moments qu'il nous a fait vivre durant plus de trois heures.

Voici donc quelques vidéos de ce québécois anglophone en spectacle dans le monde et ici au Québec. Vous y retrouverez un gentleman respectueux et généreux envers son public et  chacun de ses musiciens et choristes. 

 

leonard-cohen

Merci M. Cohen
Grâce à vos chansons,
votre départ n'est qu'un au revoir

 

Leonard Cohen est décédé le 07 novembre 2016, quelques mois seulement après celle de sa muse, Marianne Ihlen (29 juillet 2016), qui avait inspiré Bird on the wire et So long, Marianne.

Il lui avait écrit ceci :

Marianne,
le temps où nous sommes si vieux et où nos corps s’effondrent est venu, et je pense que je vais te suivre très bientôt. Sache que je suis si près derrière toi que si tu tends la main, je pense que tu pourras atteindre la mienne. Tu sais que je t’ai toujours aimée pour ta beauté et ta sagesse, je n’ai pas besoin d’en dire plus à ce sujet car tu sais déjà tout cela. Maintenant, je veux seulement te souhaiter un très bon voyage. Adieu, ma vieille amie. Mon amour éternel, nous nous reverrons.

 

En écoutant ses chansons, peut-être serez-vous intéressé à en savoir davantage sur lui.

Voici donc un bref aperçu de sa carrière, tiré de Wikipedia.

 

Leonard Cohen (1934 - 2016)

 

JEUNESSE

Leonard Cohen naît dans une famille juive de classe moyenne d’ascendance polonaise en 1934, à Montréal, Québec. Il grandit à Westmount sur l’île de Montréal. Son père, Nathan Cohen, est le propriétaire d’un magasin montréalais de vêtements, il a créé le journal The Jewish Times; il meurt alors que Leonard a 9 ans. Son grand père maternel était rabbin (...) À l’adolescence, il apprend la guitare. Il formera plus tard un groupe d’inspiration country-folk, les Buckskin Boys.

Leonard étudie au primaire à la Roslyn School, et au secondaire à partir de 1948, à Westmount High Collège. En 1951, Leonard Cohen entre à l'Université McGill de Montréal (...) À l'Université, Leonard Cohen rencontre Irving Layton et Louis Dudek, qui l'aident à publier ses premiers poèmes dans une revue d'étudiants (...) Son premier recueil de poésies, Let Us Compare Mythologies, paraît en 1956, édité par McGill Poetry Series, alors qu'il n'est encore qu'un étudiant de premier cycle (...) En 1959, The Spice Box of Earth sort aux éditions McClelland & Stewart, le rend célèbre dans les cercles de poètes, notamment canadiens (...) En 1959, Léonard obtient une bourse d'études et part pour Londres (...)

Après s'être installé en Grèce, en avril 1960, (sur l'île d'Hydra), une île à l'époque démunie de voitures et qui accueillait une colonie d'artistes anglo-saxons, sur place les conditions de vie étaient particulières, il n'y avait ni eau courante ni électricité. Il y achète une maison qu'il gardera durant quarante ans. (...) Cohen publie Flowers for Hitler en 1964, et les romans The Favorite Game (1963) et Beautiful Losers (1966).

 

PAROLIER ET CHANSONNIER

 

Cohen s’installe aux États-Unis et commence à chanter dans des festivals folk. En 1966, Judy Collins fait de sa chanson Suzanne un hit. Cette chanson se réfère à Suzanne Verdal, l'ancienne épouse d'un ami personnel, le sculpteur québécois Armand Vaillancourt. Grâce à Judy Collins Léonard fait sa première apparition scénique à New-York le 30 avril 1967.

Le premier album, Songs of Leonard Cohen, sort en 1967 et contient une version de Suzanne. L'album, empreint de noirceur, sera bien reçu par la critique (...) Le dimanche 30 août 1970, Léonard chante durant le Festival de l'île de Wight 1970, il joue à 4h00 du matin, juste après la prestation de Jimi Hendrix.

 

 

Vers 1960, il sort avec Suzanne Elrod, ils ont deux enfants, Adam Cohen né en 1972 et Lorca Cohen, né en 1974. Leonard deviendra grand-père le 2 février 2011.

En 1984, sort Various Positions, un album très spirituel qui contient la célèbre Hallelujah. Columbia refuse de sortir l'album aux États-Unis, où Cohen a toujours eu un succès bien moindre qu'en Europe ou au Canada. En 1986, il apparaît dans un épisode de Deux flics à Miami. En 1988, I'm Your Man marque un changement dans l'écriture et la composition. Les synthétiseurs sont très présents et l'écriture est plus engagée avec des teintes d'humour noir.

 

RETRAIT

 

En 1994, suite à la promotion de son album The Future, Leonard Cohen se retire dans un monastère bouddhiste à Mount Baldy Zen Center près de Los Angeles. En 1996, Cohen est ordonné moine bouddhiste Zen, comme Jikan, Dharma dont le nom signifie « Le Silencieux ». Il part finalement de Mount Baldy au printemps 1999.

Pendant cette période, il n'a produit aucune chanson, mais a recommencé par la suite, ce qui a mené à l'album Ten New Songs en 2001, album très influencé par Sharon Robinson, et à Dear Heather en 2004. Dear Heather est issue d'une collaboration de Cohen avec sa compagne, la chanteuse de jazz Anjani Thomas.

Léonard n'a pas touché un centime pour la chanson Suzanne, il s'était lié à un arrangeur qui devait retravailler sa chanson, mais il apparut que les deux hommes ne s'entendirent pas, et l'autre, après avoir travaillé sur la partition, lui apprit qu'il avait signé les documents pour en posséder les droits. La bataille judiciaire dura jusqu'en 1984, et l'arrangeur proposa à Léonard de lui revendre les droits durant une rencontre dans un hôtel à New-York, et à la question combien Léonard comptait lui acheter, Léonard lui répondit : « un dollar ». Un accord sera signé en 1987.

En 2005, Leonard Cohen poursuit en justice son ancienne manager, Kelley Lynch, pour détournement de fonds (5 millions USD). En mars 2006, Cohen obtient gain de cause pour 9 millions USD, ainsi que l'a statué la Cour supérieure du comté de Los Angeles. Cependant, le jugement est totalement ignoré par Lynch, qui n'a pas répondu au subpoena.

 

RETOUR À LA MUSIQUE ET RÉCOMPENSES


2008 est l'année du grand retour sur scène de Leonard Cohen, âgé de 73 ans, pour une tournée mondiale. Les critiques et le public sont enthousiastes malgré le prix élevé des places.

La poésie et les chansons de Cohen ont influencé beaucoup d'autres auteurs-compositeurs-interprètes, et on compte à l'heure actuelle plus de 1 500 reprises de ses chansons. Cohen est introduit au Panthéon de la musique canadienne en 1991, au Panthéon des Auteurs et Compositeurs canadiens en 2006, au Rock and Roll Hall of Fame en 2008. Il est un Compagnon de l'Ordre du Canada (CC) depuis 2003, la plus haute distinction civile canadienne.

Son œuvre poétique est récompensée par le Prix Prince des Asturies des Lettres 2011.

 

Wikipedia, Leonard Cohen

 

À l'automne 2012, il reçoit du gouvernement québécois
le Prix Denise-Pelletier 2012.

 

"L’illustre poète et chanteur de la contre-culture, Leonard Cohen, a reçu le prix Denise-Pelletier pour les arts de la scène pour l’ensemble de son œuvre, soit près de 20 millions de disques vendus durant sa carrière et une récente tournée mondiale amorcée à l’âge de 74 ans." (Isabelle Paré, Le Devoir du 30 octobre 2012)

 

 

Et, pour conclure ce voyage dans l'Univers de Leonard Cohen, voici le superbe hommage qui lui a été rendu en octobre 2017 par le groupe danois First Aid Kit.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S
J'apprécie votre blog , je me permet donc de poser un lien vers le mien .. n'hésitez pas à le visiter. <br /> Cordialement
Répondre
A
J'apprécie votre blog , je me permet donc de poser un lien vers le mien .. n'hésitez pas à le visiter. <br /> <br /> Cordialement
Répondre
J
Merci pour votre appréciation. Je ne vois pas l'adresse de votre blogue.<br /> <br /> Jacques, de Jonquière
T
Merci très beaucoup pour cet extrait de littérature. Merci.
Répondre
J
Merci à vous et au plaisir de vous lire à nouveau.<br /> <br /> Jacques, de Jonquière